Communiqué de Presse du 11 Juin 2015 Forum économique

Communiqué de Presse du 11 Juin 2015 Forum économique

16:24 12 juin in Actualité, Evenements, Premier Forum Economique Algérie - France

Le premier forum économique Algérie-France a été organisé jeudi 11 juin 2015 par la Chambre algérienne du commerce et de l’industrie en France (CACI France) en collaboration avec le Forum des chefs d’entreprises (FCE), à l’Institut du Monde Arabe à Paris.

Cette première édition est l’aboutissement de plusieurs rencontres régionales en France, au lendemain de la mise en place de la CACI France, le 12 septembre 2014.

Ce forum qui s’inscrit dans la dynamique de refondation du lien stratégique et des relations économiques privilégiées entre l’Algérie et la France a vu la participation de plus de 400 chefs d’entreprises, professionnels et responsables d’institutions économiques des deux rives, venus pour débattre et échanger sur leur expérience et point de vue sur les potentialités de partenariat et du gisement de projets dans l’espace économique franco-algérien en plein développement.

Cet évènement a été rehaussé par la présence de son Excellence, l’Ambassadeur d’Algérie en France, M. Amar Bendjama, et Ahmed Bouchedjira, Chef de Cabinet de Monsieur Amara Benyounes, ministre algérien du Commerce, du Président du Forum des Chefs d’Entreprise (FCE), Ali Haddad, du Président du Chambre Algérienne de Commerce et d’Industrie (CACI Algérie), Mohamed Laid Benamor, ainsi que d’éminentes personnalités du monde politique et économique français.

Ce forum a été structuré autour de 4 panels, à savoir les Institutions avec pour thème principal « Chaines de valeur et écosystème algéro-français ». Le deuxième panel intitulé « Corporate » a porté sur l’état des lieux du partenariat algéro-français.

Sous le générique « Renouveau de l’économie algérienne », la séance de l’après-midi a été marquée par trois panels ayant abordé la formation et l’emploi, l’entreprenariat et, enfin, l’internationalisation des entreprises algériennes.

Les travaux de forum ont pris fin par la lecture d’une série de recommandations :

Dans le domaine de la coopération agricole, il a été recommandé la création d’un projet d’amélioration et de sauvegarde de races ovines algériennes au travers d’une ferme expérimentale et d’un centre de formation.

Dans le secteur numérique, les participants ont mis l’accent sur la nécessité de contribuer à la mise en place « du Passeport numérique » pour l’économie. Ils ont également souligné l’urgence d’un appui à la mise en œuvre et à la reconnaissance du label « Made In Algeria » à l’extérieur du marché algérien.

Pour le renforcement du capital humain, il a été recommandé la mise en place d’un catalogue de formations haut de gamme pour l’Algérie et pour la France, et plus précisément encore : la création d’un Campus des Métiers de la Santé, d’un Campus des Métiers de l’Industrie et pour des Formations ciblées de haut niveau au profit des PME/PMI.

Lors de cet évènement exceptionnel, l’Ambassadeur d’Algérie en France Amar Bendjama a rappelé que l’Algérie et la France entretiennent un « partenariat d’exception », soulignant que les relations politiques entre les deux pays « sont sans nuage ».

Le premier Forum des chefs d’entreprises est disposé à accompagner les entreprises françaises sur le marché algérien pour leur éviter « les embuches bureaucratique et rendre viable et simple » la règle 51/49, régissant l’investissement étranger en Algérie, a indiqué pour sa part le président du FCE, Ali Haddad.

De son côté, M. Benamor a assuré, que l’Algérie allait « réussir sa diversification économique et sa réindustrialisassion, car ce virage est massivement soutenu par les opérateurs publics et privés ».

La règle 51/49 régissant l’investissement étranger en Algérie est « une contrainte positive » pour un partenariat fiable en vue d’une relation mutuellement bénéfique entre l’Algérie et la France, a indiqué pour sa part le Haut représentant à la coopération industrielle et technologique franco-algérienne, Jean Louis Levet.

« La France veut travailler avec l’Algérie pour la conception de projets « concrets » dans tous les domaines, notamment économique, culturel et éducatif», a soutenu le président de l’Institut du Monde Arabe, Jack Lang, soulignant qu’aujourd’hui les liens d’amitié entre les deux pays « sont au rendez-vous ».

Dans la soirée, la cérémonie s’est poursuivie par la remise du Trophée de l’Excellence attribué au chef d’entreprise algérien qui se sont distingués par la réussite entrepreneuriale.

Aussi, neuf chefs d’entreprises et deux responsables chargés de la promotion de la coopération algéro-française ont été honorés. Il s’agit de :

Rachida Dahmani, femme chef d’entreprise qui gère un portefeuille de plusieurs entreprises dont Adaming Conseil,

Karim Oumnia, PDG de Digitsole, inventeur de la première semelle connectée au monde et de la chaussure intelligente.

Abdelkrim Bennour, Délégué Général de la CACIF. Il est aussi l’inventeur de la méthode de managment dite IN « Intelligence naturelle ».

Prosper Messaoud Amouyal, dirigeant de plusieurs sociétés dans le luxe, dont Haviland et Daum.

Ali Haddad, patron de l’ETRHB et président du Forum des Chefs d’Entreprise (FCE)

Jean Louis Levet, Haut responsable de la coopération Industrielle et Technologique franco-algérienne et Bachir Dehimi, son homologue algérien.

Laoucine Kerbache dirige HEC Paris au Qatar, occupe le poste de CEO et de Doyen d’HEC Paris au Qatar. Il est aussi professeur à HEC Paris du management de la supply chain et de la logistique

Taïg Khris, Triple champion du monde de roller sur rampe et PDG et fondateur d’une société dans la téléphonie mobile appelée onoff Telecom

La soirée a été égayée par Malika Bellaribi, une mezzo-soprano, reconnue qui a interprété « Carmen, citoyenne », d’après l’opéra de G. Bizet.